3 étapes pour rendre les devoirs et leçons plus agréable

Qu’est-ce que les enfants ont le goût de faire quand ils sont à la maison ? Leurs devoirs ou s’amuser ?
S’amuser bien sûr ! Alors, si on combinait les deux… ce serait plus agréable, non ?

Voici 3 étapes pour dynamiser la période de devoirs et leçons en utilisant des objets de la maison.

  1. Demandez aux enfants de faire la liste des activités qu’ils aiment faire à la maison. (Dessiner, coller ou écrire le nom de l’activité sur une carte ou un bout de papier).
  2. Identifiez les devoirs et leçons qui sont les moins agréables à réaliser. Oui, oui, on aborde ça aussi.
  3. Soyez créatifs ! Combinez les deux. Encore mieux, demandez aux enfants : « Qu’est-ce qu’on pourrait faire de différent, de plus amusant si on combinait une activité que tu aimes avec un devoir ou une leçon ? »

L’objectif ici est d’impliquer l’enfant dans le choix du moyen d’apprentissage, de stimuler sa créativité et d’augmenter son engagement dans une tâche plus pénible.

Je sais, vous aimeriez des exemples. En voici un : C’est difficile pour Marika d’apprendre les mots de vocabulaire. Ses parents souhaitent qu’elle les écrive parfaitement. (Attention ici les parents : Apprendre l’orthographe des mots est une habileté distincte de la calligraphie. Une chose à la fois. Il faut choisir le bon objectif et trouver un moyen qui lui correspond.)  Marika aime faire semblant. Elle devient un mini-prof et sa mère accepte d’écrire une dictée, tantôt sur papier, sur tableau ou même dans les fenêtres (avec des crayons appropriés bien sûr !). Résultat : Marika a dû épeler les lettres des mots de vocabulaire à apprendre. Lorsqu’elle corrige sa mère, elle révise l’orthographe et si on accepte de laisser les mots sur un tableau ou une fenêtre, Marika sera exposée aux mots tout au long de la semaine. Pertinent, n’est-ce pas ?

Soyez imaginatif ! Testez même les idées les plus farfelues.

Dessiner dans le dos + table d’addition

Pâte à modeler + table d’addition

Assurez-vous que la préparation soit aussi amusante que l’activité elle-même. On veut que nos enfants aient hâte de faire l’activité.

Alors qu’allez-vous essayer la semaine prochaine ?

Vicky Mercier
Conceptrice Formatrice
Équipes en Jeux

Laissez un commentaire